Globe_de_mariage_provençal_fin_XIXe_s

Les globes et les couronnes étaient des objets marquants de leur époque. Chacun savait ce qu'ils représentaient et la force qu'ils possédaient. Ils étaient à la fois des objets du quotidien mais aussi des objets symboliques. Voici ci-après quelques explications.

Les globes

A l’origine, la fabrication de globes était destinée à la protection des horloges, les statues religieuses ou encore les souvenirs de voyage. Dans les années 1850, les globes se mettent à protéger les couronnes de mariées. Tout un décor spécifique et symbolique est alors créé. Dès 1880, on peut choisir son globe sur catalogue. Vers 1920, la société Lamotte de Paris propose sept types de globes : la vénitienne, le panier peluche, la spyché, les corbeilles basses, les coffrets, les favorites,les cadres... Chacun pouvait acheter son globe en fonction de ses moyens. L’apogée de la mode du globe de mariée se situe  entre le milieu du XIXe siècle et 1914. Après la Grande Guerre, la mode du globe s’estompe à cause de différentes raisons dont la crise économique de 1929. C’était un véritable investissement qui entrait dans la composition du trousseau de la jeune fille et la suivait toute sa vie. Les globes sont composés de différents éléments dont : un globe en verre, un socle en bois, souvent peint en noir et qui soutient l’ensemble. La couronne repose sur une calotte recouverte d’un capitonnage. Enfin le décor, composé essentiellement d’éléments en laiton, de miroirs et de fleurs en porcelaine, ornemente le globe. Issus de références bibliques et mythologiques et longtemps partagés, les symboliques des éléments se sont peu à peu homogénéisées par leur production et leur diffusion en série. Ils étaient cependant, toujours choisis par les fiancés.

Globe de mariée

 Les miroirs : parfois le globe pouvait comporter des miroirs et bien entendu, cela augmentait sa valeur. Chaque forme de miroir possède sa propre signification. Le miroir central représenterait la fidélité et la sincérité, le triangulaire exprimerait la fécondité, l'ovale serait un porte-bonheur offert par les témoins. Le nombre de miroirs en forme de losange indiquerait le nombre d'enfants souhaités, le nombre de miroirs rectangulaires indiquerait le nombre d'années entre les fiançailles et le mariage. Celui en forme de trapèze refléterait la communion spirituelle entre les deux époux.

Les décors en laiton : là aussi chaque élément reflète un état d’esprit. Le lierre est le symbole de la permanence du désir puisque vert en toute saison. Il représente aussi l’attachement. Les feuilles de chêne symboliseraient la force de l'amour, celles de tilleul, la fidélité, les grappes de raisin exprimeraient l'abondance et la prospérité. Quand ils ne prennent pas une forme végétale, les éléments de décoration représentent alors des oiseaux : par exemple, la colombe est le symbole de la paix dans le foyer. On peut noter également la présence de coquillages, symboles de la maison ou de l’étoile à huit branches, symbole de l’union heureuse.

Globe de mariée en verre

 Les couronnes

Comme toutes les modes, la couronne va se modifier au fil des années et des goûts. Avant 1850, les couronnes sont réalisées de différentes matières en fonction des modes régionales, elles pouvaient même être composées de coquillages. A partir de 1850 mais surtout après 1880, les couronnes s'uniformisent pour être constituées de fleurs et de boutons d'oranger en cire, symboles de virginité et d'éternité.

Source : D'après le site maison de la mariée.com et le blog amourdutemps.canalblog.com

Barre fleurs