Canalblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Publicité
Passion Provence
Passion Provence
  • Bienvenue chez moi à Trans en Provence dans le Var. Je vous invite à la découverte de la Provence et du Var en particulier à travers son histoire, son patrimoine, ses traditions, ses coutumes, ses légendes, etc...
  • Accueil du blog
  • Créer un blog avec CanalBlog
Publicité
Newsletter
294 abonnés
Archives
25 mars 2020

Les campaniles de Provence

 

Campaniles et clochers

Qu'est-ce qu'un campanile ? Le mot campanile signifie "clocher" en italien. Le mot est dérivé du latin "campana", qui désigne une cloche. 

DSC07340

Castellane (04) : le campanile domine l'horloge (Photo Nadine). Tour de l'horloge bulboïde. Elle date de 1359 et fut modifiée en 1775 pour accueillir l'horloge et le campanile municipaux. Ornement sommital : une croix. Date de construction du campanile : 1775 (Infos sur le site "Les campaniles de Provence et d'ailleurs").

 Au cours des siècles qui suivirent la conquête romaine, l’influence italienne fut particulièrement marquée. En Provence, les forgerons se plient à l’ordonnance italienne et organisent leurs campaniles en forme de lanterne surplombant un simulacre de coupole. L’ensemble représente la terre recevant la lumière du ciel. C'est au  XVIème siècle que les campaniles apparaissent. Ces cages de fer forgé érigées dans un style complexe et souvent élaborées modestement rythment de leur silhouette légère le ciel de Provence.

Au départ, les campaniles sont fabriqués afin qu’il y ait une moindre résistance au vent. Puis, petit à petit, ils s'imposent et prennent une valeur décorative importante. Leur structure est aérée pour ne pas donner de prise au mistral. Les campaniles coiffent l’horloge du village, ou sont placés sur l’hôtel de ville ou encore le clocher d’une église. Ils abritent une cloche qui sert à alerter les habitants en cas de danger ou de malheur (tocsin).

C'est à partir du XVIIème siècle qu'ils ont été édifiés et ils remplacent souvent le sommet du clocher en pierre de l’église, trop fragile, détruit à la suite d’un tremblement de terre ou de tout autre phénomène climatique (vent, tempête). Leur paroi métallique en forme de bulbe ou de sphère, fine comme de la dentelle, s’orne d’arabesques et de volutes pour se terminer par une girouette ou une simple croix dressées au-dessus d’une oriflamme en métal. A l'heure actuelle, le département du Var est celui qui compte le plus de campaniles. 

DSC06605

Mons (83) : le campanile est sur le clocher (Photo Nadine). 

Veilleurs infatigables des villages, les campaniles se plaisent à disperser les nuages tandis que leurs longs rubans de cuivre obéissent aux caprices du mistral ou du vent d'est.

Source : D'après le blog "Tableaux Provence - Escapades ensoleillées aux couleurs provençales" 

2018-01-21 Moissac-Bellevue (9)

Moissac-Bellevue (83) : le campanile est sur la tour de l'horloge ( Photo Nadine). Il a été construit en 1868. L'horloge est de Bodet, société créée en 1868 et toujours existante. Elle est spécialisée dans l'horlogerie d'édifices, de restauration d'équipements des clochers (beffroi, jougs, abat-sons...), de restauration et d'électrification des cloches. (Infos sur le site "Les campaniles de Provence et d'ailleurs" et sur "Bodet.com").

Campanile-Trans-en-provence 83

Trans en Provence (83) : le campanile est placé sur le clocher (Photo Nadine). Il est surmonté d'une girouette oriflamme.

Je vous propose deux articles. Le premier : La première horloge de Trans est à lire sur mon autre blog consacré à mon village, Trans en Provence. Le second a pour titre Les girouettes. Je mets les deux liens et je vous souhaite une bonne lecture. 

La première horloge de Trans - Trans en Provence au fil de la Nartuby

Les habitants du lieu de Trans voyant leur chef-lieu de viguerie, Draguignan, doté, depuis longtemps d'une horloge, voulurent, à leur tour, en avoir une. Pour une localité industrielle comme l'était déjà Trans en 1538, ce n'était pas seulement du luxe, c'était une nécessité.

http://www.transenprovence.info
Les girouettes - Passion Provence

Girouette coq sur le clocher aux tuiles vernissées de l'église Saint-Michel de Trigance dans le Haut-Var (Photo Nadine) Girouette coq sur le clocher de l'église de Castellane dans les Alpes-de-Haute-Provence (Photo Nadine) Girouette oriflamme sur le campanile du clocher de l'église fortifiée Saint Joseph du Muy (Photo Nadine) Girouette oriflamme sur le campanile du clocher de l'église Saint-Victor de Trans en Provence (Photo Nadine) Girouette sur le toit d'une maison à Ampus (Photo de Rosette d'Ampus du blog "Le Toupin") Il existe des girouettes très anciennes.

Lien du site : Les campaniles de Provence et d'ailleurs.

Les campaniles de Provence et d'Ailleurs

Tout ce que vous avez toujours voulu savoir sur le campanile en fer forgé... sans jamais oser le demander cliquer ici INVITATION attention, la date à encore changée Je vous invite le Samedi 29 avril, à l'Abbatiale de Saint Chinian, à une conférence sur les campaniles en fer forgé.

http://abegui.free.fr 
Publicité
Publicité
Commentaires
Publicité