11 octobre 2019

Les gantiers-parfumeurs de Grasse

  A partir du Moyen-Âge, les tanneurs s’installent à Grasse. Ils peuvent ainsi facilement commercer avec les localités de Gênes et de Pise pour exporter leurs cuirs. Mais l’odeur des peaux, malgré leur qualité, reste nauséabonde. L’engouement de la noblesse pour les gants diminue donc fortement tandis que le parfum connaît un succès éclatant. Une véritable frénésie, alors que la propreté diminue et que le parfum est utilisé pour masquer les mauvaises odeurs. Poudres et eaux parfumées embaument alors les visages et... [Lire la suite]
Posté par Nadine de Trans à 00:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , ,

11 septembre 2019

La faïence de Moustiers

  Si vous allez à Moustiers-Sainte-Marie dans les Alpes-de-Haute-Provence, ne manquez pas de visiter le Musée de la Faïence. Vous y verrez des oeuvres uniques et magnifiques du début du XVIIe siècle jusqu'à nos jours. µµµµµµµµµµµµµ Qu'est-ce que la faïence ? C'est une céramique à pâte argileuse et opaque, poreuse, recouverte d'émail stannifère (contenant de l'étain) qui la rend imperméable. µµµµµµµµµµµµµ Les Clérissy, venant sans doute d'Italie, se sont installés vers 1550 à Moustiers comme "potiers de terre". Le premier... [Lire la suite]
Posté par Nadine de Trans à 00:00 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , , , , , , ,
25 juillet 2019

Le gipier, artisan aux mains expertes

  Carrières de gypse (Photo internet) A l'époque où personne ne connaissait encore le ciment, lou gip que travaillait lou gipier n'était autre que le gypse, qui se transformait en plâtre dans les mains expertes de ce professionnel. Dans toute la Provence, l'utilisation de ce matériau était des plus répandu du fait de la présence du minerai de gypse dans les sols, et plus particulièrement ceux de la Haute-Provence et des Alpes-de-Haute-Provence. De nombreuses carrières généralement à ciel ouvert ont été ainsi aménagées sur... [Lire la suite]
17 janvier 2019

La chaussure et la cordonnerie

  Le courdouanier Le cordonnier doit son nom au "cordouan", cuir importé de Cordoue en Espagne des siècles durant. Ce cuir de chèvre, coloré et d'excellente qualité, servait à faire des chaussures de luxe. Au XVIe siècle, l'appelation "cordouan" se généralisa à tous les cuirs, quelles que soient leurs origines et leurs qualités. Au Moyen-Âge, les métiers de la chaussure sont regroupés en corporations qui fixent les règles et les exigences professionnelles, et assurent la protection des différents corps de métiers. Le... [Lire la suite]
Posté par Nadine de Trans à 00:00 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , , , ,
11 janvier 2019

Les métiers du cuir

L'artisanat du cuir occupe une place fondamentale dans toutes les sociétés. Depuis les périodes les plus anciennes, le cuir est présent partout dans la vie des hommes, dans l'habillement, l'habitat, l'arnachement, l'équipement guerrier... Le cuir est un matériau de la vie, de la survie souvent. A ce titre, il est un puissant révélateur de l'histoire des sociétés humaines. Le tanneur De tout temps, baudroyeurs, aiguilliers, boursiers, corroyeurs, cordonniers, bottiers, selliers, bourreliers, relieurs, gantiers, et... [Lire la suite]
15 mai 2018

Les confiseurs de Grasse et leurs fleurs sucrées

  En 73 après J-C, Pline l'Ancien dans son Histoire Naturelle évoque les recettes de conservations de son époque : cuissons des fruits dans du miel, du sirop ou du vin de raisin. Au IVème siècle, Rutilius Palladius, agronome, dans son traité sur l'agriculture De Re Rustica évoque lui aussi des recettes de fruits cuits. Vers l'an mil, par l'intermédiaire des Croisés, le sucre de canne est introduit en Europe, les confitures y connaissent alors un nouvel essor. Au Moyen Age, l'appellation "confitures" désigne toutes... [Lire la suite]
Posté par Nadine de Trans à 00:00 - - Commentaires [10] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , , , , , ,

08 janvier 2017

Les pipes de Cogolin

 Il est une spécialité de Cogolin qui utilise la racine de bruyère mâle, c'est la confection de pipes. Aux environs, on cultivait le tabac avant 1835, interdit à cette date, puis autorisé à nouveau par Napoléon III. Est-ce cela qui incita les Cogolinois à fabriquer des pipes ? On emploie l'érica scoparia qui pousse bien dans les terrains acides, donc dans les Maures où elle partage le sol avec d'autres espèces formant le maquis bas : cystes, arbousiers, romarins, lentisques. Il faut que l'arbrisseau soit nain ou intact. On... [Lire la suite]
Posté par Nadine de Trans à 00:00 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , ,
12 décembre 2016

Les charbonniers des Maures

  La forêt vulnérable, menacée par les incendies, arbres attaqués par le bostryche (coléoptère) qui les rend malades, les pinèdes sont bien réduites, le chêne-liège s'en tire mieux, moins inflammable, mieux protégé par son écorce et la dureté de ses feuilles, il reverdit et souvent s'en remet. Du temps de l'exploitation des bois, les arbres destinés à être coupés étaient marqués de deux coups de hache retirant une partie d'écorce. Les gardes forestiers contrôlaient l'abattage. Les "bouscatiers" coupaient les arbres marqués. On... [Lire la suite]
01 octobre 2016

L'agriculture dans le Var

   Jusqu'à la période de la mécanisation, le Var n'échappa pas à la règle, il fut essentiellement agricole, avec toutefois l'inconvénient de ne disposer que de peu de terres fertiles. Pour survivre les paysans devaient créer des espaces cultivables, c'est ainsi que depuis l'Antiquité et jusque vers les années 1950, des générations de Provençaux se sont acharnés à grignoter les collines en dressant des murailles de pierres sèches pour y aménager des terrasses ou restanques. Ce modelage des collines disparaît... [Lire la suite]
Posté par Nadine de Trans à 00:00 - - Commentaires [3] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , , , , , , , ,
05 décembre 2015

Le torpilleur des rues

  Lorsque La Seyne (La Seyne-sur-Mer, près de Toulon) devint une cité urbaine, et qu'il fallut procéder chaque jour à l'évacuation des ordures et des vidanges des seaux d'aisance, on vit s'aligner sur les trottoirs devant chaque porte, les poubelles qui voisinaient avec les toupines. C'étaient des véhicules différents qui étaient chargés d'enlever le contenu de ces immondices. Ils ne circulaient pas tous aux mêmes heures et les toupines devaient être sorties juste avant le passage du torpilleur, c'est-à-dire, au... [Lire la suite]
Posté par Nadine de Trans à 00:00 - - Commentaires [4] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , , , , ,