08 juillet 2013

Les charbonniers des Hautes-Alpes

Au début du XXème siècle, un peu partout en France, on fabriquait du charbon par la combustion du bois. La présente évocation est localisée dans les Alpes du Sud, qui correspondent à peu près aux Alpes-de-Haute-Provence et au nord-ouest de la Drôme. Certaines communes, pour se procurer quelques finances, vendaient des coupes de bois. L'exploitation en était très difficile. S'y attaquaient des équipes de bûcherons-charbonniers, spécialisés dans ce type de travail, généralement des Italiens qui venaient du Piémont proche. Ils... [Lire la suite]
Posté par Nadine de Trans à 18:48 - - Commentaires [9] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , , ,

28 juin 2013

Les arbres et les Latins

  Chênes à Trans en Provence (Photo Nadine) Lorsque les Latins voulaient désigner un ensemble d’arbres ou d’arbustes de même espèce, ils ajoutaient un suffixe – ETUM au nom de l’arbre. Par exemple, OLIVETUM désignait une plantation d’oliviers (OLIVA) et ROBORETUM un bois de chênes (ROBUR, d’où    ROUVRE en français, ROURE en provençal). Il faut remarquer d’ailleurs que la langue française emploie encore, pour jouer le même rôle, des termes de même formation, tels que PINEDE ou... [Lire la suite]
Posté par Nadine de Trans à 21:57 - - Commentaires [9] - Permalien [#]
Tags : , , ,
05 juin 2013

Le Vieux Cannet des Maures

Le Cannet-des-Maures est l'un des plus anciens villages de Provence. Il a été occupé dès la préhistoire. La présence de populations de l'âge du fer sur des sites défensifs est attestée par des restes d'enceintes protohistoriques retrouvés aux quartiers de Recoux et de Méren. Par la suite, les Romains ont également investi l'agglomération. En 43 avant J-C, le général Plancus écrivait à Cicéron que Lépide stationnait avec ses troupes près d'une agglomération romaine du nom de Forum Voconii dans la plaine des Maures. Il... [Lire la suite]
Posté par Nadine de Trans à 22:04 - - Commentaires [8] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , , ,
28 mai 2013

La carte postale photographique est née à Marseille

  C'est en Autriche, le 1er septembre 1869, qu'est née la carte postale illustrée. Elle sera ensuite introduite en Angleterre et en Allemagne, avant de gagner d'autres pays européens. En l'adoptant à son tour en décembre 1872 - la première mise en circulation ne sera faite que le 1er janvier 1873 à Paris et deux semaines plus tard à Marseille -, la France ne faisait ainsi que suivre une voie déjà bien tracée. Les tout premiers modèles sont sommairement illustrés de dessins typographiques, les plus connus étant les "Gruss aus..."... [Lire la suite]
Posté par Nadine de Trans à 00:00 - - Commentaires [6] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , ,
15 mai 2013

Le baptistère de Fréjus

  Lorsqu'on arrive sur la place Formigé à Fréjus, on se trouve devant le groupe épiscopal. Celui-ci est composé, côté nord, de la cathédrale saint-Léonce avec son cloître, surmonté du vieux et robuste clocher de style roman. Du côté est, se dresse le palais épiscopal, devenu hôtel de ville, le siège de l'évêché qui regroupe Fréjus et Toulon depuis 1853, ayant été transféré dans cette dernière cité au XXème siècle, sous le pape Pie XII. Sur l'avant, accolé à la cathédrale, on découvre le baptistère paléochrétien à... [Lire la suite]
Posté par Nadine de Trans à 00:00 - - Commentaires [7] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , ,
10 mai 2013

Le chiffonnier ou estrassaire

En provençal, estrasso signifie loque, vieux linge, étrasse, rebut et le verbe estrassa, déchirer, gaspiller. Comme tous les marchands ambulants, le chiffonnier ou estrassié mais encore estrassaire parcourait inlassablement les villes et les villages du Var et des Alpes-Maritimes, avec un sac à l'épaule ou avec une charrette tirée par un âne. Il allait de maison en maison à la recherche de guenilles en criant : "Estraissaire, chiffonnier !" Maddy de Draguignan se souvient : "L'estrassaire passait tous les quinze jours avec sa... [Lire la suite]
Posté par Nadine de Trans à 00:00 - - Commentaires [7] - Permalien [#]
Tags : , , ,

06 mai 2013

A Toulon, au temps des fumeries d'opium

Vers 1900, à l'époque de l'empire colonial et alors que l'Orient fait rêver, à Toulon comme dans les autres villes portuaires, on trouve jusqu'à 200 fumeries d'opium clandestines. En Angleterre, on "mange" l'opium comme en Inde, en France, on fume le "chandoo" comme au Tonkin. Les marins et les militaires de retour d'Indochine, les Asiatiques immigrés, les négociants et les fonctionnaires français ont rapporté cette habitude de "tirer sur le bambou" des territoires indochinois qu'ils ont fréquentés. Les ports de Toulon et de... [Lire la suite]
Posté par Nadine de Trans à 00:00 - - Commentaires [8] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , ,
04 mai 2013

Un de Baumugnes

Résumé : Un ouvrier agricole, Amédée, se louant de ferme en ferme, raconte sa rencontre avec un jeune homme, Albin, ouvrier agricole également. Celui-ci lui fait part, après quelques verres bus dans une taverne, de ses remords : quelque temps plus tôt, Albin avait connu aux champs un homme d'assez mauvaises moeurs, prénommé Louis. Les deux hommes avaient rencontré une jeune femme, Angèle, qu'Albin, trop timide, n'avait pas osé aborder. Son compagnon, en revanche, était parvenu à la séduire puis l'avait entraînée à Marseille... [Lire la suite]
Posté par Nadine de Trans à 00:00 - - Commentaires [3] - Permalien [#]
Tags : , , , ,
29 avril 2013

En 1839, Victor Hugo parcourt la Provence

  Juliette Drouet et Victor Hugo. Lithographie de Léon Noël. Victor Hugo en voyage s'est souvent attardé sur les lieux qu'il a parcourus en tant qu'exilé ou comme simple touriste, nous livrant de nombreuses et précieuses descriptions des endroits qu'il traversait et de ceux où il s'arrêtait. Ses points de vue amusés ou ses prises de position parfois bien tranchées sur des gens ou des situations ne manquent pas d'intérêt. Les étapes sont parfois longues et quand il ne lit pas ou n'écrit pas dans la voiture, qu'il ne dort pas, ne... [Lire la suite]
25 avril 2013

Dilun, dimars, dimècre, dijoù, etc... Les jours de la semaine

   Le mot semaine ou semano en provençal, vient du latin septimana qui signifie sept, chiffre magique par excellence en Orient comme en Occident. Le mois se divise approximativement en quatre semaines de sept jours calquées sur les phases lunaires d'une lunaison.Dans l'Antiquité, les astrologues avaient découvert dans le ciel sept planètes : Saturne (Pèire de Prouvenço), Jupiter (Jupiter), Mars (Mars), Mercure (Mercùri), Vénus, le Bon Soleil, (lou Soulèu) et la Lune (la Luno)... qui ne sont pas remarquez bien, à... [Lire la suite]
Posté par Nadine de Trans à 00:00 - - Commentaires [4] - Permalien [#]
Tags : , ,