12 août 2018

Le Provençal et les dialectes provençaux

  Vieille rue (Photo Nadine) dont la plaque indique : "Souleiado de la Capello dou Segnour" Terrasses de la Chapelle du Seigneur Le provençal est une langue romane de la famille des langues d'oc. Il est issu de l'évolution du latin populaire, et est parlé sur un territoire qui déborde de celui de la Provence historique et culturelle proprement dite. Comme toute langue, le provençal est dialectalisé. Les dialectes provençaux - Le rhodanien est parlé dans les parties occidentales des actuels départements du Vaucluse... [Lire la suite]
Posté par Nadine de Trans à 00:00 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , , ,

06 août 2018

Une coutume du Moyen-Age conservée jusqu'à la Révolution

Village médiéval, Villecroze, situé à l'ouest de Draguignan entre Tourtour et Salernes est surtout connu pour ses falaises de tuf trouées de grottes. Ces curiosités naturelles valent le détour et une promenade dominicale. Mais savez-vous que ce pittoresque village a conservé jusqu'à la Révolution une coutume moyenâgeuse : la promenade ? Celle-ci n'avait rien de touristique ; elle permettait plutôt à ses habitants de se racheter une bonne conduite, car à l'époque on ne badinait pas avec la bonne moralité à Villecroze ! Les... [Lire la suite]
31 juillet 2018

Draguignan : le circuit de l'eau

  Dès le Moyen Age, la ville de Draguignan fut confrontée à des problèmes d’alimentation en eau : la Nartuby coule à 2 km au sud de la ville avec un débit inconstant. A l’époque moderne, elle se tarit en période de sécheresse. Il faut cependant distinguer deux eaux : l’eau "industrielle" et l’eau "alimentaire". La Porte Aiguières (Photo Nadine) La première, dans l’ordre historique, était réservée aux activités industrielles (mécanique des moulins, teintureries, mégisseries) ainsi qu’à l’irrigation des terres agricoles... [Lire la suite]
25 juillet 2018

La tarente : un animal de Méditerranée

  Tarente se chauffant au soleil (Photo internet) L'espèce Tarentola mauritanica, connue sous le nom de tarente ou tarente de Maurétanie en France, est un lézard principalement arboricole et nocturne vivant sur le pourtour méditerranéen. C'est un gecko de taille moyenne (maximum 15 cm pour les plus gros spécimens). Il a un aspect trapu, avec une queue relativement longue. Sa peau est rugueuse d'aspect, parsemée de petites protubérances. Sa couleur va du beige clair au brun sombre, irrégulière, et peut varier en... [Lire la suite]
Posté par Nadine de Trans à 00:00 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , ,
19 juillet 2018

L'Argens

 L'Argens (Argenç en occitan provençal selon la norme classique ou Argèns selon la norme mistralienne) est un fleuve côtier français, dont le cours est entièrement situé dans le département du Var. Il traverse le centre du département d'ouest en est. Il prend sa source à Seillons-Source-d'Argens (d'où le nom de ce village) à une altitude de 269 m, puis Châteauvert, Correns, Montfort-sur-Argens, Carcès, Le Thoronet, Lorgues,Taradeau, Vidauban, Les Arcs-sur-Argens, Le Muy, Roquebrune-sur-Argens, Puget-sur-Argens, Fréjus,... [Lire la suite]
Posté par Nadine de Trans à 00:00 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : ,
13 juillet 2018

Les portes et les heurtoirs des maisons provençales

  Porte à Trans en Provence (Photo Nadine) Gardiennes de l'intimité et exposées aux regards, les portes d'entrée sont très soignées par les propriétaires. Elles peuvent être de forme droite ou cintrée, avec ou sans imposte, à simple ou double battant. Les hôtels particuliers et les maisons des notables en ont fait des objets de fierté. Avant le XVIIe siècle, c'est surtout l'encadrement qui est travaillé : des sculptures de pierre, mascarons et guirlandes, ornent les linteaux ; parfois des atlantes ou des cariatides... [Lire la suite]

07 juillet 2018

L'accent, poème dit par Fernandel

Je suis fière d'être provençale et je le crie haut et fort ! Remarquez que je dirai la même chose si j'étais née ailleurs. Mais on ne choisit pas ses ancêtres. On est d'où on est, ou d'où on naît (quoique cela n'est pas toujours vrai), c'est comme vous voulez. Tenez, voilà un sujet à réflexion... De l'accent ! De l'accent ! Mais après tout en-ai-je ? Pourquoi cette faveur ? Pourquoi ce privilège ? Et si je vous disais à mon tour, gens du Nord, Que c'est vous qui pour nous semblez l'avoir très fort Que nous disons de... [Lire la suite]
Posté par Nadine de Trans à 00:00 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , ,
01 juillet 2018

La fée verte : l'absinthe

L'absinthe était jadis produite par distillation ou mélange d'essences. Aujourd'hui, certaines absinthes sont macérées puis filtrées, ce qui est un processus nouveau : celui du pastis (postérieur à l'absinthe), appliqué à l'absinthe. Aucun traité de fabrication des liqueurs contemporain de l'absinthe ne mentionne une quelconque recette d'absinthe par macération uniquement. Les six plantes de base d'une absinthe sont la grande absinthe et la petite absinthe, l'anis vert, le fenouil, la mélisse et l'hysope. Selon... [Lire la suite]
Posté par Nadine de Trans à 00:00 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , ,
26 juin 2018

Une lampe à huile d'antan : le calen

Un calen (Photo Internet) C'est un petit objet, presque rien, un objet bien provençal qui servait autrefois pour s'éclairer. C'est l'Adam de tous les modes d'éclairage qu'a créé le genre humain. Depuis des années et des années, il est là, pendu dans l'âtre, tout près de la grosse crémaillère, comme un vétéran qu'on oublie ; la fumée l'a noirci, un reste d'huile a formé une sorte de poix au fond de l'ouvette. Les torsades de la tige de suspension semblent être effacées ainsi que les diverses moulures dont il était enrichi ;... [Lire la suite]
20 juin 2018

Le livre de raison

 En Provence plus qu'ailleurs, le chef de famille exerçait une autorité absolue sur femme et enfants, autorité patriarcale qui devait être respectée sans mot dire. Il conservait encore cette autorité sur ses enfants qui, arrivés à l'âge adulte, avaient fondé leur propre foyer. Tous les membres de la famille le consultaient sur les problèmes importants, et rien ne se faisait sans son approbation. A sa mort, l'autorité passait à l'aîné des enfants mâles qui conservait désormais chez lui le livre de raison. On appelait livre de... [Lire la suite]