01 juillet 2019

Le 31 octobre 1875, le Magenta explose avec son trésor dans la rade de Toulon

  Navire le Magenta à Brest (Gravure Wikipédia) Très découpée, la côte varoise a été la scène de nombreux naufrages depuis l'Antiquité. Celui du Magenta, navire cuirassé de la Marine Nationale est resté dans les annales. En effet, dans la nuit du 31 octobre 1875, le navire mouillé en rade de Toulon, explose à la suite d'un incendie, sans faire de victime. Avec ses 100 mètres de long, sa coque en bois recouverte de 12 centimètres d'acier et sa propulsion mécanique mixte, le Magenta, construit à Brest entre 1859 et 1861, est le... [Lire la suite]

26 juin 2019

La tragique erreur de saint Arnoux

  Tourrettes-sur-Loup (Carte postale ancienne colorisée) Dans les environs du village de Tourrettes-les-Vence (de nos jours Tourrettes-sur-Loup), dans l'arrondissement de Grasse, il y a une grotte qu'on appelle la grotte de saint-Arnoux et qui possède une curieuse légende. Je vais vous la conter. Celui qui devint plus tard saint Arnoux n'était d'abord qu'un homme ordinaire et ne s'était jusque là fait remarquer par aucun acte saillant dans son existence. Il était marié et habitait à quelques lieux de l'endroit où résidaient... [Lire la suite]
20 juin 2019

Histoire de l'Arsenal des Galères de Marseille

  Héritières des trières (ou trirèmes) athéniennes, romaines ou byzantines, les galères sillonneront la Méditerranée jusque vers la fin du XVIIIe siècle. Destinés à l'escorte et aux combats, ces vaisseaux longs et effilés ont assuré à Marseille, port de guerre et base logistique, la prépondérance dans le trafic maritime au temps des croisades. L'origine de l'arsenal des galères remonte à 1296. Voulant reconquérir la Sicile, Charles II d'Anjou, comte de Provence et roi de Naples, acquiert une partie des chantiers communaux... [Lire la suite]
14 juin 2019

A Sillans coule une rivière

  Photo trouvée sur Wikipédia - l'encyclopédie libre.  Sillans-la-cascade est un charmant petit village protégé par ses remparts du XIe siècle. Il a gardé son aspect médiéval particulier, resserré sur lui-même il a un peu l'allure d'une grosse ferme dont la place centrale serait la cour intérieure. On peut y voir : l'église St Etienne (XVIIème siècle), son joli porche et ses pierres apparentes, les remparts avec leurs belles tours et des créneaux du XIème siècle. Le château est en rénovation depuis son acquisition par... [Lire la suite]
08 juin 2019

Le 25 mai 1720, la peste entre à Marseille à bord du Grand Saint-Antoine

  Vidéo de l'émission "L'ombre d'un doute" - La peste de 1720, a-t-on sacrifié Marseille ? Il y a tellement à raconter sur la peste de 1720 à Marseille et en Provence que j'ai voulu mettre le maximum de choses pour ne pas faire plusieurs articles à la suite. Egalement, pour ne pas que vous soyez perdus, j'ai mis en gras les titres, les dates et le nombre de victimes par jour. J'ai aussi fait des insertions pour que vous alliez lire la rubrique "Pages" qui est sous celle des "Catégories" (colonne du blog). J'espère que vous... [Lire la suite]
02 juin 2019

Le langage des mouches et des éventails au XVIIIe siècle

  Exemples des différents endroits où les mouches se collaient   Toute personne bien née, se devant, au XVIIIe siècle d'avoir la peau claire, la mouche de taffetas ou de velours noir appelée aussi tache avantageuse dans le langage précieux, se collait principalement sur le visage afin d'en rehausser la blancheur et l'éclat. "C'est alors plus qu'une mode, une furie... Selon l'humeur du jour, les mouches sont en forme de lune, d'étoiles ou de fleurs et se promènent sur les visages". C'est un accessoire... [Lire la suite]
Posté par Nadine de Trans à 00:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , , ,

27 mai 2019

Les noms de rues se déclinent au féminin

  Lorsque l'on cherche son chemin, se sont souvent les Victor Hugo, Général de Gaulle et autres Louis Pasteur qui nous guident. En effet, ce sont les figures les plus présentes sur les plaques de rue. Loin devant Jeanne d'Arc, Marie Curie mais également Georges Sand qui sont les trois femmes les plus représentée en odonymie. L’odonymie est l'étude des odonymes, parfois mieux écrits hodonymes, un nom propre désignant une voie de communication. Un odonyme peut être le nom d'une rue, d'une route, d'une place, d'un chemin,... [Lire la suite]
26 mai 2019

L'Association pour la préservation du patrimoine du Muy

Bonjour à toutes et à tous, juste une petite information que je vous livre : je viens de créer une nouvelle rubrique dans mes liens (colonne de gauche) qui porte de nom de : Histoire. Pour le moment, elle ne comporte que deux adresses mais j'en ajouterai au fur et à mesure de mes découvertes sur le net. L'une de ces adresses est celle de l'Association Pour La Préservation Du Patrimoine Le Muy dont vous avez le lien dessous (adresse sur Facebook). Association Pour La Preservation Du Patrimoine Le MuyAssociation Pour La... [Lire la suite]
Posté par Nadine de Trans à 19:07 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,
21 mai 2019

L'architecture traditionnelle dans le Var

  Château de la Môle (Var) (Photo site de la mairie de la Môle). La maison de maître est appelée bastide ou château (castèu) selon son importance. On peut encore admirer certains châteaux, les tours d'angle et leur façade noble dominant la parc tandis que les bâtiments d'exploitation se trouvent à l'arrière. En règle générale, les bastides eurent pour origine le besoin, pour les citadins enrichis, de se constituer un placement intéressant, d'augmenter leur patrimoine et très souvent, de montrer ainsi la preuve de leur... [Lire la suite]
15 mai 2019

Le cimetière des Alyscamps et son rituel funéraire

  L'allée des Alyscamps par Vincent Van Gogh (novembre 1888) Vincent Van Gogh l'a immortalisé sur une de ses peintures : c'est le cimetière des Alyscamps, à Arles, avec son étrange et majestueuse allée de tombeaux de pierre. On pourrait l'appeler les Champs-Elysées, mais cela porterait à confusion avec l'avenue du même nom de notre capitale. Les Alyscamps eurent très tôt le don d'attirer beaucoup de monde, dès les temps romains déjà. Il ne s'agissait pas encore de touristes comme de nos jours, mais de visiteurs dans un sens... [Lire la suite]