06 décembre 2020

Parlez-vous le Sud ? Que veut dire "cambaler" ou "cambouler"

  "Oh jeune ! Tu me cambales jusqu'à chez moi ?""Cambaler" ou "cambouler", ça vient du provençal "cambala", qui signifie enjamber, enfourcher. Alors quand on cambale quelqu'un à mobylette, ça veut dire que la personne monte derrière, sur la selle ou sur le porte-bagages. Chez nous en Provence, on dit aussi chaler ou chouler."Cambaler", ça vient aussi du mot "cambaloun", qui était à l'origine une barre de bois qui servait à porter les charges lourdes.Demandez-lui quand vous ne savez pas !   
Posté par Nadine de Trans à 00:00 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

29 novembre 2020

L'ermite de Gréoux prétendait être Louis XVII évadé du Temple

Notre-dame-des-Oeufs à Gréoux (Photo internet) Il s'appelait Faure et vivait à l'ermitage de Notre-dame-des-Oeufs, sur la rive gauche du Verdon. Il était au pays depuis toujours, quand à savoir d'où il venait exactement et pourquoi il avait choisi Gréoux et Notre-dame-des-Oeufs, personne n'en savait rien... Vers 1850, la silhouette de l'ermite était familière à tous. Quand on le voyait passer, on lui faisait de petits signes d'amitié pour lui prouver qu'on ne lui tenait pas rigueur d'avoir répandu dans le pays la plus folle des... [Lire la suite]
Posté par Nadine de Trans à 00:00 - - Commentaires [3] - Permalien [#]
Tags : , ,
22 novembre 2020

Le costume du gardian de Camargue

Les gardians sont les gardiens des troupeaux de chevaux et de taureaux. La Confrérie des Gardians qui a Saint Georges pour patron existe depuis 1513, mais les gardians salariés sont aujourd'hui bien peu nombreux.Dans une étude faite par Patricia Guyotte en 1991, elle écrit : "En 1903, René Baranger porte : un chapeau sombre, une veste noire, un pantalon sombre, des triscousses et des sabots". Il y a un demi-siècle Carle Naudot notait que "Le gardian de Provence n'a pas de tenue particulière au métier".Le gardian, qui... [Lire la suite]
Posté par Nadine de Trans à 00:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , , ,
15 novembre 2020

Les Sarrasins en Provence

  A quoi correspond le terme de Sarrasins ? C'est la dénomination des peuples de confession musulmane au cours de l’époque médiévale, tels que vus depuis l’Europe. Cette dénomination est particulièrement employée pendant les Croisades et la Renaissance. Se rapportant à une vision simplifiée de l’Occident chrétien médiéval, cette appellation ne reflète pas la diversité des peuples du monde arabo-musulman, qui entre eux se désignaient différemment : le mot Sarrasin est donc un ethnonyme (nom de peuple) de... [Lire la suite]
08 novembre 2020

Une curieuse affaire d'empoisonnement à Toulon en 1895

Voici une fort curieuse affaire d'empoisonnement que je vais vous conter... En ce mois de janvier 1895, le quotidien le Petit Var relate une curieuse affaire d'empoisonnement. L'accusé qui comparaît devant la Cour d'Assises de Draguignan exploitait avec sa femme un café à Toulon. Si le couple ne vivait plus depuis longtemps en bonne intelligence, rien ne laissait cependant supposer que le mari en viendrait aux moyens les plus extrêmes pour se débarrasser de sa femme. Les époux avaient l'habitude de dîner, pour plus de commodité,... [Lire la suite]
Posté par Nadine de Trans à 00:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , ,
01 novembre 2020

Parlez-vous le sud ? Que veut dire "cacalouche" ?

Yves Pujol nous explique le mot : "cacalouche" "Il est pas beau mon cacalouche ?" A l'origine "cacalouche" vient du provençal "cacalucho" ou "coucouluchoun" qui signifie le sommet d'une montagne ou d'une toiture. "Cacalouche" en Provence, ça désigne aussi tout ce qui est sur la tête. Un chapeau, un béret, un bonnet, bref, un couvre-chef.  
Posté par Nadine de Trans à 00:00 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

25 octobre 2020

Le marché provençal au début du XXe siècle à Marseille

 Vous aviez apprécié cet article à l'époque, je l'avais mis en ligne le 18 janvier 2013. Je le mets à nouveau en lumière ne serait-ce que pour les jolies cartes postales anciennes en couleur qu'il contient. Les coquillages sont appréciés mais aussi redoutés pour les empoisonnements qu'ils provoquent parfois, surtout l'été quand on les "rafraîchit" avec l'eau douteuse du Vieux Port. D'où l'effort de présentation de cet étal et la mise en évidence de l'arrosoir d'eau potable, garantie d'hygiène assez approximative, il... [Lire la suite]
Posté par Nadine de Trans à 00:00 - - Commentaires [8] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , , ,
18 octobre 2020

Le village des bories à Gordes

Le Village des bories (Photos Nadine) Le mot "borie" est la francisation du mot provençal "bori" auquel Frédéric Mistral donne pour origine "boria" en bas-latin qui veut dire étable à boeuf. En effet, les bories sont des constructions de dalles plates de calcaire ou "lauzes" posées les unes sur les autres sans liant aucun et qui respectent une inclinaison vers l'extérieur qui est leur caractéristique. Leur toit est constitué d'une voûte en encorbellement qui empêche l'infiltration de l'eau. Si les unes abritaient des bergers loin... [Lire la suite]
Posté par Nadine de Trans à 00:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , , ,
11 octobre 2020

Le bleu de pastel ou "bleu charrette"

Le pastel "Isatis Tinctoria" est une plante crucifère dont les feuilles procurent un bleu exceptionnel en teinture comme en peinture. La production de cette substance colorante sous forme de coque ou de cocagne apporta la richesse au Lauragais, région comprise entre Toulouse, Albi et Carcassonne. Les pastelliers figuraient parmi les plus grandes fortunes de l'époque et ont laissé de nombreux témoignages. Le commerce des coques débutait dans cette région appelée "pays de cocagne". Les coques transitaient dans... [Lire la suite]
Posté par Nadine de Trans à 00:00 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , , , ,
03 octobre 2020

L'histoire de la sardine qui a bouché le port de Marseille

  L'entrée du port de Marseille par Claude Joseph Vernet (1754) musée du Louvre. Nota : Ce tableau qui date de 1754 décrit le port de Marseille tel qu’il était à l’époque. La série des Ports de France a été commandée pour le roi de France en 1753 par le marquis de Marigny, intendant des Bâtiments du roi. Les deux tableaux du port de Marseille (voir l'autre ci-dessous) ont été peints entre octobre 1753 et septembre 1754. Celui qui est présenté est conservé au Musée du Louvre à Paris. ... [Lire la suite]
Posté par Nadine de Trans à 00:00 - - Commentaires [3] - Permalien [#]
Tags : , , , ,