16 octobre 2019

Exposition, "Le Var dans la guerre - un territoire statégique"

Vernissage de l'exposition le jeudi 17 octobre à 18h. Exposition présentée du 17/10/2019 au 28/02/2020. 1 - L'exposition "Le Var dans la guerre - un territoire stratégique (1939-1944)". Combats de 1940 contre les Italiens, internements, maquis, exfiltration de résistants, sabordage de la flotte, bombardements, débarquement : le département du Var et ses habitants ont été bien plus marqués par la Seconde guerre mondiale qu’on ne le pense souvent. Dans le cadre du 75e anniversaire du débarquement de Provence,... [Lire la suite]
Posté par Nadine de Trans à 01:57 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,

11 octobre 2019

Les gantiers-parfumeurs de Grasse

  A partir du Moyen-Âge, les tanneurs s’installent à Grasse. Ils peuvent ainsi facilement commercer avec les localités de Gênes et de Pise pour exporter leurs cuirs. Mais l’odeur des peaux, malgré leur qualité, reste nauséabonde. L’engouement de la noblesse pour les gants diminue donc fortement tandis que le parfum connaît un succès éclatant. Une véritable frénésie, alors que la propreté diminue et que le parfum est utilisé pour masquer les mauvaises odeurs. Poudres et eaux parfumées embaument alors les visages et... [Lire la suite]
Posté par Nadine de Trans à 00:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , ,
05 octobre 2019

Les parfums de Grasse

  Musée International de la Parfumerie à Grasse (Photo www.worldeventlistings.com ) Le Musée International de la Parfumerie, créé en 1989 à Grasse, capitale de la parfumerie de luxe, est un musée unique au monde. Il a obtenu le label "Musée de France". Cet établissement permet aux visiteurs de découvrir l'histoire et l'originalité du métier des industriels et des grandes maisons de parfumerie. Véritable témoignage de l'histoire internationnale technique, esthétique, sociale et culturelle de la tradition de l'usage des... [Lire la suite]
29 septembre 2019

De Vitis Alba à Vidauban

  "De gueule à deux lances d’or passées en sautoir, accompagnées de quatre fleurs de lys du même". Telles sont les armes de Vidauban. L’origine du nom de la ville fait l'objet de plusieurs hypothèses : selon la première, elle viendrait du latin "Vitis Alba", du nom de la clématite (vigne blanche), jolie et odorante, qui parfume les rives de l’Argens. Une autre version prétend que Vidauban dériverait de "Vitis Albanus", soit "La Vigne d'Albanus", du nom d'un propriétaire terrien. Enfin, de vieux documents mentionnent aussi... [Lire la suite]
Posté par Nadine de Trans à 00:00 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , ,
23 septembre 2019

Les puits

Je repasse cet article paru le 14 avril 2013, parce que j'y rajouté le petit texte ci-après.  Des présents pour le puits  Nous savons tous la place importante du puits pour les villageois d'une époque révolue, l'eau coulant désormais sur l'évier. Nos ancêtres honoraient le puits, bâti par des maçons habiles à manier la truelle et le fil à plomb, et respectueux de la belle ouvrage. Au jour de l'An, et même parfois deux autres fois au cours de l'année, les villageois offraient des présents à l'eau du puits, y jetant une... [Lire la suite]
Posté par Nadine de Trans à 00:00 - - Commentaires [12] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,
17 septembre 2019

L’hôpital médiéval de Garron à Seillans

  L'hôpital de Garron tel qu'il est aujourd'hui. Le bâtiment a été transformé en auberge il y a quelques années : "Le relais de Garron" (Photo Nadine)  Il existe à 19 km de Draguignan, le long de la route départementale 562 en direction de Grasse, un pont et une importante bastide dénommés "Garron". Ce lieu-dit a un caractère historique puisque le toponyme "Pont de Garron" est déjà mentionné dans les textes dès le XIe siècle (1). Cet auxiliaire routier, le pont qui enjambe le Riou de Claviers, a été maintes fois... [Lire la suite]

11 septembre 2019

La faïence de Moustiers

  Si vous allez à Moustiers-Sainte-Marie dans les Alpes-de-Haute-Provence, ne manquez pas de visiter le Musée de la Faïence. Vous y verrez des oeuvres uniques et magnifiques du début du XVIIe siècle jusqu'à nos jours. µµµµµµµµµµµµµ Qu'est-ce que la faïence ? C'est une céramique à pâte argileuse et opaque, poreuse, recouverte d'émail stannifère (contenant de l'étain) qui la rend imperméable. µµµµµµµµµµµµµ Les Clérissy, venant sans doute d'Italie, se sont installés vers 1550 à Moustiers comme "potiers de terre". Le premier... [Lire la suite]
Posté par Nadine de Trans à 00:00 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , , , , , , ,
05 septembre 2019

La panetière, le meuble le plus typique de la Provence

   Photo de panetière à Fourques dans les Alpes-de-Haute-Provence La panetière servait à conserver le pain et à le stocker tout en marquant la classe sociale des Provençaux par ses ornements plus ou moins travaillés et remarquables. Cette coutume de la conservation du pain était en usage depuis le Moyen-Age. Panetière, vient de "paniero" en provençal qui vient lui-même de l'italien "pane", le pain. Ce petit meuble, caractéristique de la Provence était accroché au mur et pouvait présenter différentes tailles. Son... [Lire la suite]
30 août 2019

Nicolas Claude Fabri de Peiresc, un grand savant provençal

  Nicolas Claude Fabri de Peiresc naquit à Belgentier (Var) le 1er Décembre 1580 où ses parents, d'origine aixoise, s'étaient réfugiés afin d’échapper à la peste qui sévissait à Aix. Il prit en 1604 le nom de Peiresc, un village situé non loin de Méailles (Alpes-de-Haute-Provence), qui lui venait de son père. Il fit des études de philosophie et ressentit de l’intérêt pour l'astrononie. Appartenant à une famille de robe, il apprit le droit et fut attiré par l'archéologie, ce qui lui permit de poursuivre ses études en... [Lire la suite]
24 août 2019

Superstitions et remèdes de bonne femme

  Quand on quitte la gare de Sanary, sur le chemin de fer de Nice à Marseille, à neuf kilomètres environ de Toulon, et qu'on se dirige vers le village d'Ollioules, on rencontre, à une centaine de mètres de la voie, sur le bord d'un petit sentier rural, un chêne dont le tronc présente une disposition assez bizarre. A un endroit donné de sa hauteur, il est partagé en deux, par une fente de plus d'un mètre de longueur, de trois à huit centimètres d'ouverture, comme s'il était constitué par deux branches qui, après... [Lire la suite]