05 janvier 2013

L'histoire de sainte Maxime

  Maxime est la sainte patronne de plusieurs villages qui revendiquent l'honneur d'avoir été le lieu de sa retraite lorsqu'elle décida de s'éloigner du monde, d'aller au désert comme on disait alors. L'histoire réelle de Maxime, qui vécut entre le VIIe et le VIIIe siècle est attachante. Elle nous renvoie, en effet, au début du christianisme et au premier monastère fondé en Occident par saint Cassien aux îles de Lérins et dérigé par saint Aygulphe, le réformateur dont la sainteté va susciter un ample courant de vocations. Qui... [Lire la suite]
Posté par Nadine de Trans à 19:30 - - Commentaires [6] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , ,

16 novembre 2012

Hippolyte Mège-Mouriès inventeur de la margarine

Hippolyte Mège a vu le jour à Draguignan le 24 octobre 1817, fils de Jean, Joseph-Emmanuel Mège, instituteur et de Marie, Marguerite Mouriès. Après avoir fait ses classes jusqu'à 16 ans au collège de Draguignan, il entre en apprentissage chez le pharmacien Blanc, au numéro 7 de la place aux Herbes. Il poursuivra son apprentissage à Aix, puis à Paris, dans l'officine de M. Jourdain. On le retrouvera quelques années plus tard en stage de pharmacie à l'Hôtel-Dieu, avant d'être reçu à l'unanimité membre de la Société d'émulation pour... [Lire la suite]
Posté par Nadine de Trans à 00:00 - - Commentaires [6] - Permalien [#]
Tags : , , ,
08 octobre 2012

Joseph Roumanille, père du Félibrige

   Joseph Roumanille est né le 8 août 1818 à Saint-Rémy dans les Bouches-du-Rhône. Il est le fils de Jean-Denis Roumanille et de Pierrette Piquet. Il est considéré comme un des sept membres fondateurs du Félibrige, avec ses amis : Frédéric Mistral, Théodore Aubanel, Anselme Mathieu, Paul Giera, Jean Brunet et Alphonse Tavan. Journaliste et poète provençal de renom, il participe activement à la renaissance de la langue provençale, surtout à partir de l'ouverture de sa librairie, véritable foyer de la culture... [Lire la suite]