19 juin 2017

La calade

Gordes (Vaucluse) rue caladée Une rue caladée ou en calade, ou plus simplement une calade, tend à désigner aujourd'hui en Provence une rue en pente pavée de galets du Rhône ou de la Durance. Plus généralement, le terme désigne une rue pavée ou empierrée (que ce soit en galets du Rhône ou en pierres calcaires des Monts de Vaucluse, etc...). Quand il s'agit de pierres, celles-ci sont posées verticalement, sur la tranche. Le verbe calader signifie paver, empierrer. L'artisan spécialisé dans le caladage des chaussées était le caladier... [Lire la suite]
Posté par Nadine de Trans à 00:00 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

26 mai 2017

Le petit patrimoine ou le patrimoine vernaculaire

  Un apier (mur à abeilles) à Cornillon-Confoux - Bouches-du-Rhône (Photo internet) D'une manière générale, le petit patrimoine, ou patrimoine vernaculaire (vernaculaire : qui est propre à une région et à ses habitants), peut être défini comme l'ensemble des constructions ayant eu, dans le passé, un usage dans la vie de tous les jours.On peut citer par exemple : lavoirs, moulins, fontaines, canaux d’irrigation, ponts ruraux, fours à pains, fours à poix et à cade, potales (niches), croix de chemin, croix rurales, chapelles,... [Lire la suite]
06 janvier 2015

Une chapelle sous les allées d'Azémar à Draguignan

  A l'époque romaine, à l'emplacement des futures allées d'Azémar, se trouvait un immense marécage. Au Xème siècle, la population disséminée jusqu'alors, s'implante au sein de fortifications sur la butte rocheuse où s'élève aujourd'hui la Tour de l'Horloge. Draguignan commence à se développer et le marécage devient alors une vaste décharge publique, terrain vague putride, déversoir d'égouts à l'origine de nombreux cas de malaria. A partir du XIème siècle, l'endroit est assaini. Situé non loin de la porte... [Lire la suite]
Posté par Nadine de Trans à 00:00 - - Commentaires [6] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , , , ,
09 avril 2013

Le travail du blé

  La culture des céréales suit des jachères biennales (labours entamés au printemps, semailles en automne, récolte de blé sur le même champ un an sur deux). Ce rythme est attesté dès l'Ancien Régime et ne cède la place à un rythme triennal qu'avec la diffusion des engrais chimiques et des tracteurs. Dès le XVIIème siècle, plusieurs baux font état de terres labourables qui "ne portent fruits que deux ans l'un". Le fermier doit aussi surveiller l'introduction des troupeaux dans les quartiers défrichés et cultivés. Le pâturage y... [Lire la suite]
31 janvier 2013

Les aires de battage

Aire de battage d'Oppède dans le Vaucluse (Photo patrimoine.oppède.fr) Le petit bâti rural ne prend pas systématiquement de la hauteur, il s'exprime aussi en longueur dans des aménagements au ras du sol. Dans certains hameaux ou villages soucieux de protéger leur patrimoine, on observe ça et là d'anciennes aires de battage du blé. Elles sont en général pavées de gros galets disposés harmonieusement en arcs de cercle ou carrés. Ce sol dur, de pierre, était destiné à recevoir les gerbes de blé que l'on frappait pour séparer le grain... [Lire la suite]
Posté par Nadine de Trans à 00:00 - - Commentaires [8] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , , ,