16 novembre 2019

Les bijoux des provençaux

   De tous temps les bijoux (en provençal : belio, belori, jouièu, daururo ou dauraduro) ont existé. Les hommes portaient-ils des bijoux ? Très peu. Le plus répandu était la giletière (chaînette en or ou en argent, à laquelle était accrochée la montre à gousset (la montre à gousset tient son nom de la poche de gilet (gousset) dans laquelle elle était placée). Cette chaîne était parfois agrémentée de médailles ou de pendeloques. Les épingles de cravate sont apparues assez tard et n'étaient pas portées avec le costume... [Lire la suite]

02 janvier 2013

Coutumes de l'an neuf

   En Provence, cette journée est restée longtemps chômée par les riches. Vêtu de ses plus beaux habits, on allait rendre visite à la famille et aux aïeux. On peut lire dans une vieille gazette de Six-Fours : "Les jeunes ménages bourgeois allaient souhaiter la bonne année aux grands-parents. Monsieur portait sa redingote bleu de France, vert olive ou aubergine, cravaté jusqu'aux oreilles, coiffé du volumineux haut-de-forme en castor. Madame avait mis son plus beaux bonnet de lingerie ou sa capote, le châle de la... [Lire la suite]
Posté par Nadine de Trans à 20:44 - - Commentaires [4] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , , , , ,