02 juin 2019

Le langage des mouches et des éventails au XVIIIe siècle

  Exemples des différents endroits où les mouches se collaient   Toute personne bien née, se devant, au XVIIIe siècle d'avoir la peau claire, la mouche de taffetas ou de velours noir appelée aussi tache avantageuse dans le langage précieux, se collait principalement sur le visage afin d'en rehausser la blancheur et l'éclat. "C'est alors plus qu'une mode, une furie... Selon l'humeur du jour, les mouches sont en forme de lune, d'étoiles ou de fleurs et se promènent sur les visages". C'est un accessoire... [Lire la suite]
Posté par Nadine de Trans à 00:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , , ,

27 mai 2019

Les noms de rues se déclinent au féminin

  Lorsque l'on cherche son chemin, se sont souvent les Victor Hugo, Général de Gaulle et autres Louis Pasteur qui nous guident. En effet, ce sont les figures les plus présentes sur les plaques de rue. Loin devant Jeanne d'Arc, Marie Curie mais également Georges Sand qui sont les trois femmes les plus représentée en odonymie. L’odonymie est l'étude des odonymes, parfois mieux écrits hodonymes, un nom propre désignant une voie de communication. Un odonyme peut être le nom d'une rue, d'une route, d'une place, d'un chemin,... [Lire la suite]
23 septembre 2015

La cérémonie des relevailles

Les relevailles - Museon Arlaten En Provence, la cérémonie des relevailles était plus qu'indispensable ; on considérait qu'elle avait une telle importance que même si l'enfant mourait en couches, la mère dépossédée de son enfant devait respecter le temps d'isolement et ne réintégrer le monde social qu'après avoir été à l'église se faire relever. Si son enfant était bien portant et qu'elle négligeait l'usage des relevailles, les pires malheurs ne tarderaient pas à s'abattre sur le nouveau-né qui serait assurément... [Lire la suite]
28 juillet 2015

La légende des pénitents des Mées

  Sur la commune des Mées dans les Alpes de Haute-Provence se trouve une formation géologique très particulière, nommée les Pénitents. C'est d'ailleurs ce qui fait sa notoriété. Ce nom provient de la forme d'une masse rocheuse très découpée, à côté du village, qui évoque un groupe de moines coiffés de capuches pointues. Celle-ci est le résultat de l'érosion sur le substrat rocheux, qui possède des irrégularités de cohésion, et conduit donc à des zones proéminentes et à d'autres sur-creusées. Ce substrat est appelé la... [Lire la suite]
Posté par Nadine de Trans à 00:00 - - Commentaires [4] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , , ,
18 janvier 2013

Le marché provençal au début du XXe siècle à Marseille

  Les coquillages sont appréciés mais aussi redoutés pour les empoisonnements qu'ils provoquent pafois, surtout l'été quand on les "rafraîchit" avec l'eau douteuse du Vieux Port. D'où l'effort de présentation de cet étal et la mise en évidence de l'arrosoir d'eau potable, garantie d'hygiène assez approximative, il faut bien l'avouer. En un temps où les barrières de classes sont difficilement franchissables, où un abîme sépare le paysan de l'ouvrier, l'ouvrier du petit-bourgeois, et le petit-bourgeois du grand... [Lire la suite]
Posté par Nadine de Trans à 00:00 - - Commentaires [7] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , ,
09 décembre 2012

Pour préserver sa vertu

Dans l'histoire de la Provence, il est des aventures sensationnelles de filles et de femmes accomplissant des actes épouvantables pour sauvegarder leur vertu et qui purent ainsi échapper parfois aux entreprises brutales des séducteurs. (Voir l'histoire de Sainte-Eusébie parue le 5 décembre).  Voici l’histoire légendaire d’une jeune fille de Manosque qui, pour échapper aux entreprises amoureuses de François Ier, se défigura de la manière la plus cruelle. Le 17 janvier 1516, le roi arriva à Manosque, en revenant... [Lire la suite]
Posté par Nadine de Trans à 00:00 - - Commentaires [4] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , ,