03 août 2021

Le naufrage du paquebot le Liban à Marseille en 1903

Le naufrage du paquebot baptisé le Liban le 7 juin 1903, à la suite de sa collision avec le paquebot dénommé l’Insulaire près de l’île Maire, à seulement quelques encâblures de Marseille, fut certainement l’une des plus grandes catastrophes maritimes que la cité phocéenne a connu. Le Liban était un paquebot mixte, c'est-à-dire qu'il transportait aussi bien des passagers que des marchandises. C'était un paquebot à vapeur, construit en 1882 à Glasgow en Ecosse par les chantiers Napier & Sons pour le compte de la compagnie... [Lire la suite]
Posté par Nadine de Trans à 00:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,

25 juin 2021

Le boutis, oeuvre d'art et de patience

Chaque boutis a une histoire et chaque boutis est une oeuvre unique, une oeuvre d'art. Des plus anciens à ceux encore confectionnés de nos jours, chaque ouvrage raconte la vie de son auteur. Par le choix des tissus, le choix du patron, les symboles qui y sont reproduits et le temps passé à sa réalisation, le boutis est le reflet de la personne qui le façonne. C'est une technique très ancienne, dont les origines remonteraient à la dynastie Han (-200 avant J.-C. à 200 après J.-C.), mais c'est au XVIème siècle que le boutis connaît... [Lire la suite]
Posté par Nadine de Trans à 00:00 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , , , , ,
16 janvier 2021

Carnoules et l'épopée des locomotives

  Le chemin de fer depuis Marseille a atteint Carnoules, en voie unique d’abord, sous le Second Empire. Plus précisément en 1862 pour se prolonger à partir de 1864 jusqu’à Nice. C'est par nécessité qu'en 1864 a été établi un relais permanent pour les locomotives qui a finalement aboutit à l’installation d’un dépôt à mi-distance entre Marseille et Nice. En 1880, la ligne Carnoules-Gardanne par Brignoles et Saint-Maximin est inaugurée, ce qui a pour conséquence de rendre le relais de Carnoules encore plus important... [Lire la suite]
Posté par Nadine de Trans à 00:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,
15 novembre 2020

Les Sarrasins en Provence

  A quoi correspond le terme de Sarrasins ? C'est la dénomination des peuples de confession musulmane au cours de l’époque médiévale, tels que vus depuis l’Europe. Cette dénomination est particulièrement employée pendant les Croisades et la Renaissance. Se rapportant à une vision simplifiée de l’Occident chrétien médiéval, cette appellation ne reflète pas la diversité des peuples du monde arabo-musulman, qui entre eux se désignaient différemment : le mot Sarrasin est donc un ethnonyme (nom de peuple) de... [Lire la suite]
25 octobre 2020

Le marché provençal au début du XXe siècle à Marseille

 Vous aviez apprécié cet article à l'époque, je l'avais mis en ligne le 18 janvier 2013. Je le mets à nouveau en lumière ne serait-ce que pour les jolies cartes postales anciennes en couleur qu'il contient. Les coquillages sont appréciés mais aussi redoutés pour les empoisonnements qu'ils provoquent parfois, surtout l'été quand on les "rafraîchit" avec l'eau douteuse du Vieux Port. D'où l'effort de présentation de cet étal et la mise en évidence de l'arrosoir d'eau potable, garantie d'hygiène assez approximative, il... [Lire la suite]
Posté par Nadine de Trans à 00:00 - - Commentaires [8] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , , ,
03 octobre 2020

L'histoire de la sardine qui a bouché le port de Marseille

  L'entrée du port de Marseille par Claude Joseph Vernet (1754) musée du Louvre. Nota : Ce tableau qui date de 1754 décrit le port de Marseille tel qu’il était à l’époque. La série des Ports de France a été commandée pour le roi de France en 1753 par le marquis de Marigny, intendant des Bâtiments du roi. Les deux tableaux du port de Marseille (voir l'autre ci-dessous) ont été peints entre octobre 1753 et septembre 1754. Celui qui est présenté est conservé au Musée du Louvre à Paris. ... [Lire la suite]
Posté par Nadine de Trans à 00:00 - - Commentaires [3] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

12 septembre 2020

Quelques légendes autour de l'eau

  La Sainte-Baume et sa grotte (Photo internet) Une légende raconte que l'eau de la source de la Sainte-Baume (Var) serait les pleurs de Magdeleine repentante. Cette eau guérissait les maux d'yeux. Nombreux étaient les pèlerins qui s'y rendaient dans ce but et voyaient leurs voeux exaucés. A La Ciotat (Bouches-du-Rhône), la source de Fontsainte est une source intermittente, qui provenait sans doute d'une grotte avec un réservoir qui se remplissait et se vidait plus ou moins vite. Cette source a disparu avec sa fontaine lors... [Lire la suite]
20 juin 2020

Histoire du savon de Marseille

    Les origines Les origines du savon remontent aux égyptiens. Ils décrivaient des recettes de savon sur leurs fameux papyrus. En Europe, les Gaulois étaient apparemment les premiers à fabriquer intentionnellement du savon partant du suif de chèvre et de la potasse de cendres de hêtre. Mais le concept du savon était déjà présent 2 000 ans av J.C. sur des tablettes d’argile écrites en Sumérien qui mentionnaient l’utilisation d’une sorte de "pâte de savon" pour préparer la laine avant teinture en Mésopotamie. Les premiers... [Lire la suite]
29 avril 2020

Tissus provençaux et indiennes

  Historique et caractéristiques des étoffes La compagnie des Indes (voir explication à la fin) et les négociants marseillais se sont souvent heurtés pour l'importation des "toiles peintes", dénommées à l'origine, par le fait de leur provenance ", "indiennes", comme celles d'Asie étaient connues sous le nom de "Perses" parce qu'elles transitaient par les Echelles du Levant. A certaines périodes, ces indiennes comme celles parfaitement imitées dans les manufactures marseillaises ont été partiellement ou complètement... [Lire la suite]
Posté par Nadine de Trans à 00:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,
05 mars 2020

Parlez-vous le Sud ? Que veut dire "l'an pèbre" ?

Connaissez-vous l'expression : "ça remonte à l'an pèbre ?" Yves Pujol vous l'explique.  "Oh lui !... Il remonte à l'an pèbre !" "L'an pèbre", c'est quelque chose qui remonte à loin, tellement loin qu'on ne se rappelle plus la date. Cette expression aurait pour origine une épidémie de pébrine en 1848, qui fit des ravages dans l'industrie du ver à soie à Marseille et à Avignon. Cette date a tellement marqué les esprits qu'on l'a appelée l'an pèbre. Ça peut aussi faire référence à un futur très très lointain voire improbable. ... [Lire la suite]
Posté par Nadine de Trans à 00:00 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , ,