18 décembre 2016

Notes sur les gelées des oliviers

   J'emprunte ce qui suit à la "Collection des Mémoires ou de Lettres relatives aux effets, sur les oliviers de la gelée du 11 au 12 janvier 1820 (Paris, 1822)". 1 - "L'olivier faisait la richesse de la basse Provence et du bas Languedoc lorsque les gelées de l'hiver de 1709 en frappèrent de mort la plus grande partie , et depuis il semble n'avoir pas pu se relever de cette grande catastrophe ; de pareils accidents l'affectèrent plus fréquemment qu'autrefois". Cette constatation appuie ce que l'on a dit du... [Lire la suite]
Posté par Nadine de Trans à 00:00 - - Commentaires [4] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , , , , ,

13 octobre 2016

Autrefois, les épidémies

  Aux siècles passés, la maladie est synonyme d'épidémie et l'on pense aussitôt aux deux fléaux que sont la peste et le choléra. Pourtant, une vulgaire grippe, une indigestion, une carence en nourriture, des accidents corporels, des mauvais traitements, entraînent également la maladie, parfois la mort, par manque de connaissance, de moyens et de soins. Les femme meurent très souvent en couches, les enfants nés avant terme ou dans les conditions précaires sont alors condamnés à coup sûr. Les maladies infantiles sévissent avec... [Lire la suite]
Posté par Nadine de Trans à 00:00 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , , , ,
14 mai 2015

La mort n'est rien

En hommage à ma maman, partie rejoindre mon papa le 26 avril pour un voyage sans retour, je mets aujourd'hui ce poème. Je n'ai pas eu le temps jusqu'à présent de m'occuper de mon blog. Je verrai quand je reprendrai... La mort n'est rien,je suis seulement passé, dans la pièce à côté. Je suis moi. Vous êtes vous.Ce que j'étais pour vous, je le suis toujours. Donnez-moi le nom que vous m'avez toujours donné,parlez-moi comme vous l'avez toujours fait.N'employez pas un ton différent,ne prenez pas un air solennel ou... [Lire la suite]
Posté par Nadine de Trans à 10:58 - Commentaires [9] - Permalien [#]
Tags : ,