16 mars 2018

Le crime du marquis d'Entrecasteaux

Le matin de ce lundi de Pentecôte, 31 mai 1784, l'épouse du marquis d'Entrecasteaux, président de la cour du parlement d'Aix, a été retrouvée morte et ensanglantée dans sa chambre. L'hôtel du marquis situé sur le Cours, est déjà gardé par la maréchaussée et la troupe. Le mari parle de suicide, le médecin soupçonne un crime. La marquise a été surprise dans son sommeil et égorgée à plusieurs reprises de plusieurs coups de rasoir. Une bourse vide laissée en évidence et un secrétaire défoncé plaident pour un crime crapuleux, mais une... [Lire la suite]
Posté par Nadine de Trans à 00:00 - - Commentaires [4] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , , , ,

04 mars 2018

Les âges de la vie

  De nombreuses coutumes marquent les différentes étapes de la vie, le premier et le dernier jour. Vivaces à l'époque qui nous concerne, certaines perdurent jusqu'à nos jours. A la naissance, la mère était assistée par une femme expérimentée du voisinage "la buono fremo" (la bonne femme) et la superstition voulait que le nouveau né ne sorte pas avant le baptême qui devait avoir lieu dans les trois jours suivant la naissance. Le parrain de l'aîné était le grand-père paternel qui transmettait son prénom à son petit-fils.... [Lire la suite]
Posté par Nadine de Trans à 00:00 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,
04 novembre 2017

La légende des Champs-Elysées

  Les Grecs croyaient que chaque point blanc qui constituait la Voie lactée représentait l'âme d'un mort. Dans le très vaste royaume des Enfers, en un lieu appelé les "Champs-Elysées", les personnes défuntes savouraient un bonheur parfait. Elles s'y nourrissaient d'asphodèles qui sont des plantes vivaces. Mais cependant, tous n'avaient pas la chance d'accéder aux "Champs-Elysées". Seuls les héros et les gens vertueux pouvaient, après leur mort, s'épanouir parmi les asphodèles. Tous les autres étaient condamnés à... [Lire la suite]
Posté par Nadine de Trans à 00:00 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , , ,
18 décembre 2016

Notes sur les gelées des oliviers

   J'emprunte ce qui suit à la "Collection des Mémoires ou de Lettres relatives aux effets, sur les oliviers de la gelée du 11 au 12 janvier 1820 (Paris, 1822)". 1 - "L'olivier faisait la richesse de la basse Provence et du bas Languedoc lorsque les gelées de l'hiver de 1709 en frappèrent de mort la plus grande partie , et depuis il semble n'avoir pas pu se relever de cette grande catastrophe ; de pareils accidents l'affectèrent plus fréquemment qu'autrefois". Cette constatation appuie ce que l'on a dit du... [Lire la suite]
Posté par Nadine de Trans à 00:00 - - Commentaires [4] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , , , , ,
13 octobre 2016

Autrefois, les épidémies

  Aux siècles passés, la maladie est synonyme d'épidémie et l'on pense aussitôt aux deux fléaux que sont la peste et le choléra. Pourtant, une vulgaire grippe, une indigestion, une carence en nourriture, des accidents corporels, des mauvais traitements, entraînent également la maladie, parfois la mort, par manque de connaissance, de moyens et de soins. Les femme meurent très souvent en couches, les enfants nés avant terme ou dans les conditions précaires sont alors condamnés à coup sûr. Les maladies infantiles sévissent avec... [Lire la suite]
Posté par Nadine de Trans à 00:00 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , , , ,
14 mai 2015

La mort n'est rien

En hommage à ma maman, partie rejoindre mon papa le 26 avril pour un voyage sans retour, je mets aujourd'hui ce poème. Je n'ai pas eu le temps jusqu'à présent de m'occuper de mon blog. Je verrai quand je reprendrai... La mort n'est rien,je suis seulement passé, dans la pièce à côté. Je suis moi. Vous êtes vous.Ce que j'étais pour vous, je le suis toujours. Donnez-moi le nom que vous m'avez toujours donné,parlez-moi comme vous l'avez toujours fait.N'employez pas un ton différent,ne prenez pas un air solennel ou... [Lire la suite]
Posté par Nadine de Trans à 10:58 - Commentaires [9] - Permalien [#]
Tags : ,