24 août 2019

Superstitions et remèdes de bonne femme

  Quand on quitte la gare de Sanary, sur le chemin de fer de Nice à Marseille, à neuf kilomètres environ de Toulon, et qu'on se dirige vers le village d'Ollioules, on rencontre, à une centaine de mètres de la voie, sur le bord d'un petit sentier rural, un chêne dont le tronc présente une disposition assez bizarre. A un endroit donné de sa hauteur, il est partagé en deux, par une fente de plus d'un mètre de longueur, de trois à huit centimètres d'ouverture, comme s'il était constitué par deux branches qui, après... [Lire la suite]

18 novembre 2016

Les glacières et les hommes de la glace

On dit que leur origine remonte à la plus haute Antiquité, au temps de Babylone et des jardins suspendus. On sait que les Romains transportaient la neige compactée des montagnes pour rafraîchir leurs boissons. Après des siècles d'oubli, la consommation de glace reprit à la Renaissance. A Versailles, au temps du Roi Soleil, les ingénieurs architectes construisirent des cavités souterraines pour entreposer l'eau gelée durant l'hiver et en faire profiter Louis XIV et la Cour durant la période estivale. Mais tout cela restait marginal.... [Lire la suite]
31 janvier 2013

Les aires de battage

Aire de battage d'Oppède dans le Vaucluse (Photo patrimoine.oppède.fr) Le petit bâti rural ne prend pas systématiquement de la hauteur, il s'exprime aussi en longueur dans des aménagements au ras du sol. Dans certains hameaux ou villages soucieux de protéger leur patrimoine, on observe ça et là d'anciennes aires de battage du blé. Elles sont en général pavées de gros galets disposés harmonieusement en arcs de cercle ou carrés. Ce sol dur, de pierre, était destiné à recevoir les gerbes de blé que l'on frappait pour séparer le grain... [Lire la suite]
Posté par Nadine de Trans à 00:00 - - Commentaires [8] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , , ,