Canalblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Publicité
Passion Provence
Passion Provence
  • Bienvenue chez moi à Trans en Provence dans le Var. Je vous invite à la découverte de la Provence et du Var en particulier à travers son histoire, son patrimoine, ses traditions, ses coutumes, ses légendes, etc...
  • Accueil du blog
  • Créer un blog avec CanalBlog
Publicité
Newsletter
294 abonnés
Archives
14 juillet 2015

Découverte de la grotte Cosquer

 

Henri Cosquer, scaphandrier professionnel, connaît bien les fonds marins de la côte des calanques entre Marseille et Cassis. En 1985, à l'occasion d'une plongée, il repère l'entrée d'une grotte sous-marine située à 37 mètres de profondeur, au pied de la falaise du cap Morgiou, dans les calanques de Marseille. Les jours suivants, il remonte l'étroit boyau de 116 mètres qui conduit à la salle émergée aux magnifiques concrétions calcaires. Ce n'est que six ans plus tard, le 9 juillet 1991, qu'en compagnie de trois autres plongeurs, il progresse plus avant dans la cavité et découvre une nouvelle salle ornée de mains en négatif, de tracés digitaux, puis de très nombreuses gravures rupestres d'animaux pour la plupart dessinées au fusain, appartenant à la période solutréenne. Cosquer ne révèle sa découverte que deux mois plus tard. Le décor de la grotte remonte à 19 000 et à 28 000 ans, en fonction des deux époques d'occupation de la grotte, qui se trouvait alors en plein air, à 80 ou 100 mètres d'altitude et à plus de 10 km du rivage, avant d'être engloutie, il y a quelques 10 000 ans, lorsque le réchauffement de la Terre entraîna la remontée du niveau marin et créa les calanques. Chevaux, bisons, cerfs (magaceros), aurochs, chamois, phoques et pingouins du paléolithique ont été dessinés par l'homme de Cro-Magnon, au coeur de la dernière période glaciaire, sous un climat très rigoureux, probablement proche des pays nordiques actuels. La grotte Cosquer constitue un site sans précédent dans la préhistoire occidentale. Son accès sous-marin est interdit et sa position la protège à tout jamais des afflux de touristes qui peuvent dégrader de tels sites qui restent menacés par la lente remontée du niveau marin.

Source : D'après un article paru dans "L'Almanch de la Provence" - Pierre Echinard - 2003.

Pour en savoir plus, je vous mets ce lien parmi d'autres : http://www.hominides.com/html/art/grotte-cosquer.php

Grotte Cosquer gravure

Cosquer

Cosquer menace

Cosquer menace 1

Publicité
Publicité
Commentaires
Publicité