Chateaudouble1

Vue générale de Châteaudouble (Photo Nadine) 

Présentation de la commune

Châteaudouble est un joli petit village du Haut-Var. Ses habitants sont appelés les Châteaudoublains et les Châteaudoublaines. La commune s'étend sur 40,9 km2 et compte 485 habitants depuis le dernier recensement de la population en 2005. Avec une densité de 11,9 habitants par km2, Châteaudouble a connu une nette hausse de 27,3% de sa population par rapport à 1999.

Entouré par les communes de Montferrat, Figanières et Ampus, Châteaudouble est situé à 3 km au sud-ouest de Montferrat le plus grand village des environs.
L'Artuby, la Nartuby, la Nartuby d'Ampus sont les principaux cours d'eau qui traversent cette commune.
Châteaudouble est proche du parc naturel régional des Préalpes d'Azur. Elle fait partie de la DPAV (Dracénie Provence Verdon agglomération).

Source : Wikipédia - l'encyclopédie libre.

*****************************************

Chateaudouble5

La tour, vestige du château à contre-jour (Photo Nadine)

Complément

Véritable nid d’aigle, perché à 525 m d'altitude, d’où il domine les gorges de la Nartuby, le village de Châteaudouble, déjà cité dans les textes en 1027 a su conserver son aspect médiéval authentique.
Châteaudouble tire son nom de la présence au Moyen Age de deux châteaux, chacun d’eux implanté sur une rive de la Nartuby. Seuls subsistent aujourd’hui les vestiges de la Tour, donjon carré, daté du XIIème siècle, qui surplombe le village. Châteaudouble fut longtemps considéré comme imprenable à cause de sa position sur les hauteurs. Ainsi en 890, des habitants de la région, fuyant les sarrasins, vinrent s’y réfugier. Le village initialement construit sur le haut du rocher descendra son implantation sur l’emplacement actuel au XVème siècle.

Chateaudouble9

Maisons avec une magnifique clycine (Photo Nadine)

Châteaudouble est également un village qui invite à la découverte nonchalante de ses ruelles, se faufilant entre les maisons et grimpant jusqu’aux ruines du château, sur le plateau de Ste Anne. L’absence de véhicules, excepté celles des riverains, permet aux visiteurs de se promener dans ce village en toute tranquillité pour admirer ses rues en calades, ses passages voûtés, ses maisons aux frontons sculptés, signatures des Templiers. Ils pourront également porter leurs regards, outre les ruines des deux châteaux forts, sur les églises et les chapelles, les lavoirs, et, du haut du belvédère, la vue sur les gorges et la chapelle Saint-Jean. L’église Notre Dame de l’Annonciation, construite en 1550, renferme un riche mobilier classé comprenant trois retables, une porte d’entrée du XVIIème siècle ainsi que des fonts baptismaux du XVIème siècle.

Eglise Chateaudouble

 L'église (Photo internet)

Les hautes façades des maisons se fondent dans les falaises et dominent d’un aplomb de 130 mètres les gorges de la Nartuby. Un oratoire datant de plusieurs siècles, un énorme rocher qui sert de gardien au village et un tunnel incitent à un voyage dans le passé. La place Beausoleil en haut du village accueille régulièrement les soirs d’été des animations musicales sous les platanes face à un panorama à couper le souffle. Au pied de l’ancienne route des gorges de Châteaudouble, le hameau de Rebouillon, havre de paix et îlot de verdure construit en hémicycle, étonne par sa lumière. Les gorges, classées et pittoresques, accueillent une faune et une flore riches avec notamment la présence remarquable de l’aigle royal. 

Nostradamus

Nostradamus et Châteaudouble…

 Le site naturellement fortifié par ses gorges a inspiré un des grands personnages de la Provence, le célèbre médecin et astrologue Michel de Notre-Dame dit Nostradamus. Il évoque le village dans l’une de ces prophéties "Châteaudouble, double château, la rivière sera ton tombeau" voyant en la Nartuby la responsable de l’usure des falaises qui protègent le village. 

Chateaudouble

A la sortie du village (Photo internet)

Source : Le site villagesdecaractereduvar.fr